Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Mort d'Antoinette Fouque, pionnière du mouvement féministe

Antoinette Fouque s'engage pour les femmes en luttes sur toute la planète

Antoinette Fouque s’engage pour Aung San Suu Kyi face à au régime militaire au Myanmar. Au siège des Nations Unies mais aussi partout dans le monde, la militante se bat pour les femmes. Antoinette Fouque a participé à toutes les causes féministes. Cette grande dame s’éteint au début de l'année 2014. Elle aura été récompensée des plus prestigieuses distinctions du pays.

Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un DEA. L'étudiante côtoie la théoricienne Monique Wittig au cours de cette période. Vous ne le saviez sûrement pas, mais c’est elle qui a créé le cercle Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes. Elle est critique littéraire pour plusieurs sociétés d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième en plus de sa mission d'enseignante. Dès le début de la décennie 70, Antoinette Fouque mène des débats au sujet de la sexualité féminine sous la houlette de la philosophe Luce Irigaray.

Antoinette Fouque, écrivaine et théoricienne

Elle a dirigé la parution du livre "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte 40 siècles de création des femmes à travers le monde. La lutte d’Antoinette Fouque n'a rien à voir avec un activisme pur et dur, elle revendique la maternité, qui ne peut s’opposer à la libération des femmes. Antoinette Fouque fait la lumière surce qu'elle appelle la féminologie au fil de trois essais.

Actuellement, les droits des femmes se trouvent toujours menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat dans le but de réfréner la poussée des extrémismes de tous bords. L'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure fondée par Antoinette Fouque au moment des 200 ans de la révolution française. L'AFD défend l'égalité. A Strasbourg, Antoinette Fouque était vice-présidente de la commission des droits de la femme.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

C'est à Marseille qu'elle passe une enfance sereine. De son enfance passée dans un quartier défavorisé, Antoinette Fouque gardera jusqu'à sa mort un enracinement politique marqué à gauche. La jeune femme étudie dans sa région d'origine avant de s'inscrire à La Sorbonne. Elle est encore à l'université lorsqu'elle épouse René Fouque. C'est à Marseille qu'Antoinette Fouque a vu le jour

Une figure et des mouvements féministes

Dans l'optique de parer un détournement par les partis, la marque MLF a été déposée à l'INPI. Elle est au nombre des militantes qui ont lancé le Mouvement de Libération des Femmes. Au début de la décennie 80, Antoinette Fouque s'éloigne du Mouvement de libération des femmes lors de son départ pour les Etats-Unis. Le mouvement est à cette période victime de luttes intestines et perd des activistes et de l’influence.

Autres articles